février 28, 2021
La Brigade d’Intervention Rapide Française opte pour des Mégane RS

La Brigade d’Intervention Rapide Française opte pour des Mégane RS

Au sein de la gendarmerie française, il existe une division appelée la brigade d’intervention rapide. Elle a été créée en 1966 avec l’arrivée des autoroutes en France et donc de la délinquance routière à grande vitesse.

Son objectif était d’intercepter les contrevenants même si ces derniers essayaient de fuir à grande allure. Depuis 45, cette brigade accumule des modèles sportifs de légende.

Repassons-les rapidement :

  • La première fut la Renault Alpine et les gendarmes-pilotes étaient équipés de casques et de combinaisons.
  • En 1972, toujours des Alpines mais dans la version 1300 et pour exemplaires au total.
  • En 1973, vinrent s’y ajouter 5 Citroën SM à moteur Maserati.
  • Un peu plus tard l’Alpine A310, se voit achetée pour une quantité de 22 modèles : vitesse max : 226 km/h.
  • Ensuite les Peugeot 405 T16 feront leur apparition au sein de la brigade puis récemment les Subaru Impreza WRX Sti.

Aujourd’hui, forte de ses 45 années d’action, la BRI sait exactement ce qu’elle veut et a opté pour des Renault Mégane RS moteur 2.0 litres et 260 ch. Elles ont été préparées spécialement pour la poursuite.

D’ici quelques années elles rejoindront leurs ainées au musée de la brigade qui garde un exemplaire de chaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *