Monthly Archives: Oktober 2011

Les voitures électriques ne séduisent pas les Anglais

Le gouvernement anglais avait lancé un plan d’aide offrant 5000 livres à chaque acheteur d’un véhicule électrique. Malgré cet effort visant à favoriser les voitures ne rejetant pas d’émissions de CO2, dire que c’est un échec cuisant est un euphémisme.

Seules 106 voitures électriques ont été achetées au troisième trimestre de 2011. Cela s’ajoute au nombre de véhicules électriques vendus au premier trimestre, 465, et à ceux vendus au deuxième semestre, 215.

Les fabricants espéraient pourtant que 2011 serait l’année de l’électrique et comptait sur ce plan pour augmenter leurs ventes et se faire une place parmi les 28,5 millions de véhicules circulant au Royaume-Uni. L’objectif était de vendre 8 600 voitures en 2011.

Mais le faible nombre de modèles disponibles et leurs prix exorbitants ont refroidi plus d’un conducteur. Les voitures équipées de moteurs classiques sont, en effet, beaucoup moins chères.

L’arrivée sur le marché des Vauxhall Ampera, Renault Fluence ZE et Toyota Prius d’ici l’année prochaine pourrait faire évoluer la situation.

(Source : guardian.co.uk)

De nouvelles peintures pour rafraîchir les voitures

Tout le monde sait que porter des vêtements sombres en été donne plus chaud que de porter des vêtements clairs. Des chercheurs du Berkeley Lab’s Environmental Energy Technologies ont démontré que le même principe pouvait être appliqué aux voitures.

Selon leurs recherches, les voitures dotées d’une peinture claire réfléchissent mieux la lumière et sont donc plus facile à refroidir. Mais mieux, cela peut également être le cas avec les peintures sombres. Ces nouvelles peintures réfléchissantes permettent, par exemple, de réduire la température du véhicule lorsque celui-ci est resté en plein soleil sur un parking.

En utilisant ces peintures, les fabricants pourraient installer des climatisations plus petites qui consommeraient moins de carburant et qui, donc, rejetteraient moins d’émissions de CO2. De même, cela pourrait augmenter l’autonomie des véhicules électriques.

Le blanc, l’argent ou les autres couleurs claires sont évidemment les couleurs les plus naturelles à utiliser puisqu’elles réfléchissent environ 60% de la lumière du soleil.

(Source : treehugger.com)

La Tesla S : première voiture avec tablette tactile intégrée

Non contentes d’être entrées dans les salons des particuliers et dans les entreprises, où elles sont de plus en plus populaires, les tablettes tactiles font désormais leur apparition dans les voitures.

La nouvelle Tesla S électrique est le premier modèle proposant une tablette ressemblant à un iPad sur le tableau de bord. Sa conception dans la Silicon Valley en Californie, temple des nouvelles technologies et des nouveaux usages numériques, y est sans doute pour quelque chose.

La Tesla S est commercialisée aux Etats-Unis pour 60 000 dollars (environ 42 000 euros) et promet une autonomie de plus de 200km. Elle se positionne également comme une alternative aux BMW Série 5 et à la Jaguar XF.

Reste à savoir si la présence d’une tablette tactile comme un iPad sur le tableau de bord d’une voiture ne gênera pas la concentration de l’automobiliste. Les dispositifs permettant de regarder la télévision au volant se font de plus en plus nombreux, mais se coupent
lorsque la voiture avance. Si la tablette sert, par exemple, de GPS ou d’auto-radio, il sera compliqué d’imaginer la même sécurité.

(Source : renaudroubaudi.blogspot.com)

Renault Kangoo en version Maxi et ZE

Renault continue de décliner sa gamme ZE de véhicules électriques.

Après la Fluence, la Zoe ou la Twizy, le constructeur français a présenté le Kangoo Maxi, idéale pour les artisans. Cette version 5 places dispose de 1,3 m3 à 3,4m» de volume de chargement selon la configuration utilisée, soit l’équivalent de la version à moteur thermique. Son moteur électrique a une puissance de 44kW (60 ch) pour une vitesse maximum de 130km/h.

La voiture passe de 0 à 100km/h en 22,4 secondes et demande un temps de recharge de 8 heures sur une prise de 16 ampères. Renault propose le Kangoo ZE Maxi en 10 coloris différents et avec une sellerie en tissu Titane.

Pour 22 000 euros HT, le véhicule est également livré avec le pré-équipement radio. De quoi mêler le meilleur du ludospace, de l’électricité, du travail, de la famille et de la mobilité écologique.

Attention, néanmoins, à ne pas avoir trop besoin du chauffage. L’autonomie des batteries de la gamme des ZE diminue très rapidement lors de son utilisation.

(Source : blogautomobile.fr)

Ils misent sur la voiture électrique. Et vous ?

Les conjonctures actuelles (épuisement du pétrole, réduction indispensable des émissions de gaz à effet de serre, congestion des villes, croissance constante du parc automobile mondial) incitent à l’électrification progressive du véhicule thermique.

Pour les partisans de la voiture électrique, convaincus ou tout au moins confiants en son avenir, il ne fait aucun doute qu’elle est la voiture du futur.

C’est précisément à la question, la voiture électrique sera-t-elle le véhicule de demain ?, qu’ont tenté de répondre Thierry Koskas (Directeur du programme véhicule électrique de Renault), Francis Demoz (journaliste, auteur de “La voiture de demain”) et Philippe Aussourd (Président de l’AVERE-Europe) lors d’un live chat, que je vous conseille de regarder, organisé sur le site Mobilité-durable.org le 22 septembre dernier.

En tout état de cause, en France, on le sait, les constructeurs misent déjà sur son avenir et son succès : Renault avec la Kangoo Z.E. et la Fluence Z.E, Citroën avec la C-ZERO, et Peugeot avec la 3008 Hybrid4 (diesel et électrique), entre autres.

Et ils sont présents, aux côtés des marques internationales, sur les sites d’annonces français qui n’ont pas tardé à se mettre au vert. Car bien que les diesels et essences dominent encore le marché automobile, les véhicules électriques, de même qu’hybrides, au GPL et au bioéthanol sont désormais disponibles sur des sites tels que auto-selection.com, lacentrale.fr ou autoscout24.fr Comme l’affirme Anthony Nogueira d’Hybrelec.fr, unique site d’annonces à l’heure actuelle consacré entièrement à la voiture écologique : la voiture électrique est là!, n’en déplaise à certains sceptiques…

Enfin, la capitale donne l’exemple avec AutoLib’ et met à la disposition des Franciliens des voitures électriques, la Bluecar, en libre-service.

Les constructeurs, les sites d’annonces, les métropoles, et beaucoup d’autres, prennent ainsi une part active, doucement mais sûrement, à la révolution électrique. Et vous, quelle est votre contribution à la mobilité durable ? la voiture électrique ou hybride ? le covoiturage ou l’autopartage ? les moyens de transport ou le vélo?

Article écrit par notre guest blogueuse Aude.

Bébé à bord ! Petit rappel

Une brève récapitulation pour les nouveaux ou futurs parents qui doivent se préparer à l’arrivée de bébé et, par conséquent, élaborer une longue liste d’achats indispensables entre lesquels le siège auto.

Les accidents de voiture sont une des causes principales de lésions et de mortalité chez les enfants, c’est pourquoi il est important d’utiliser les sièges de manière adéquate. Et trop nombreux sont ceux et celles qui n’installent pas les sièges convenablement et conformément aux instructions.

Il existe sur le marché une large gamme de sièges auto selon la taille, le poids et l’âge de l’enfant car à mesure que celui-ci croît, il est nécessaire d’acheter un nouveau siège adapté à sa morphologie, tout en prenant en considération le type et l’ancienneté de l’automobile. Cela s’entend, il ne faut pas hésiter à demander des explications au magasin, ne pas oublier de bien lire le mode d’emploi et les recommandations du fabricant, sans oublier également le manuel de votre véhicule.

Le site de la prévention routière met à votre disposition une vidéo et des informations utiles afin de répondre aux questions que vous vous posez certainement telles que: comment installer le siège correctement ? quel est l’endroit le plus sûr dans l’auto ?

Regardez la vidéo. Il faut bien installer l’enfant dans le siège et fixer parfaitement celui-ci dans la voiture car dans le cas contraire, le siège ne servirait tout bonnement à rien.

Bonne route !

Article écrit par notre guest blogueuse Aude.

Ford Explorer en Lego et en taille réelle

L’équipe de Legoland d’Enfield (Connecticut) aux États-Unis a exécuté une maquette en taille réelle de ce Ford Explorer rouge entièrement réalisé en Lego.

Il a fallu 22 employés, 380 000 briques Lego et 2 500 heures de travail pour réaliser le SUV dans les moindres détails. La structure est en aluminium afin de supporter les 1 200 kilos de briques plastiques.

Ce Ford Explorer (le vrai, pas celui-ci) est équipé d’un V6 de 3,5 L et d’une tonne de gadgets intelligents pour le pilotage et les manœuvres. Certains gadgets semblent un peu futiles comme la caméra de recul en revanche le détecteur et assistant en cas de freinage d’urgence et le détecteur de présence dans l’angle mort sont plutôt appréciables.

Bref, ce SUV méritait sa statue de cire au futur “Musée Grévin” du Legoland qui ouvrira à Orlando le 15 octobre.

On vous laisse vous rappeler vos souvenirs d’enfance en regardant cette vidéo en stop motion.

(Source : tf1.fr)

Toyota Ku:Rin, un nouveau véhicule à air comprimé et des Triplettes à Bonneville

Toyota bat un nouveau record : celui de vitesse pour un véhicule propulsé par air comprimé.

129 km/h pas encore homologués mais qui viennent faire un peu de concurrence à une initiative française que je viens de découvrir mais qui a pourtant quelques années déjà : Les Triplettes de Bonneville.

Il s’agit d’une bande de fondus qui donnent envie de bricoler et qui ont dernièrement lancé une 4L à 280 km/h sur le grand lac salé de Bonneville.

Le prototype Ku:Rin, lui, est long de 3.50 m et large de 0.80 m. et a battu le record début septembre alors que les triplettes revenaient à peine de Bonneville aux USA. L’autonomie de ce modèle est limité à 3.2 km et c’est un monoplace.

Les véhicules imaginés par Guy Nègre et MDI Motors (partenaire des Triplettes de Bonneville) sont beaucoup plus orientés autonomie et économie que vitesse et record, l’AirPod par exemple, peut transporter jusqu’à 2 adultes et un enfant.

Ce système de motorisation reste encore à améliorer mais l’étendue des utilisations semble assez large.

(Source : blogautomobile.fr)

Need For Speed “The Run” SF > NY

Contrairement à l’habitude américaine de front pionnier, qui pousse les “charriots” à aller toujours un peu plus “go west”… La sortie de Need for Speed nous propose un cheminement inverse comme si la décroissance s’était subtilement aussi insérée dans l’univers des jeux vidéo.

Outre l’aspect socio-économico-géographique, la sortie du nouveau Need for Speed appelé “The Run” nous propose LA course à toute épreuve, la course ultime : de San Francisco à New York en traversant des paysages mythiques et en découvrant des fonctionnalités tout à fait incroyables notamment en multi-joueurs.

4800 km de stress et d’adrénaline partagées entre courses-poursuites avec la police américaine, phénomènes naturels, météo micro-locale, méchants assoiffés de vengeances, habitants-indics, accidents et pannes mécaniques.

Il s’agit d’une grosse rentrée pour les jeux vidéo avec les sorties de F1 2011, Forza Motorsport 4 et Need for Speed The Run à présent.

Personnellement, je pense que la firme a “piqué” l’idée ou a travaillé avec les deux jeunes américains qui ont réalisé cette même course via Google StreetView il y a à peu près un an.

L’initiative était originale et a pas mal buzzé.

Au niveau des nouveautés dans cette nouvelle version de Need for Speed : l’arrivée de plus de supercars : Huayra, Aventador, 911, MP4-12C, Koenigsegg Agera, Camaro ZL1… Pour cette nouvelle session, place de nouveau à la course sur route.

Le jeu devrait sortir sur : XBox360, PS3 et PC. En attendant, maintenant que nous avons attisé votre intérêt, on vous propose de voir le trailer :

http://www.youtube.com/watch?v=xJAX-2-H0Qk

Si jamais les doigts vous brûlent déjà, vous pouvez pré-réserver le jeu.

(Source : blogautomobile.fr)

Mercedes Benz Classe A 2012

Mercedes Benz revient dans la course.
La classe A
, celle qui est née sous le scandale du retournement dans les virages à 50km/h, celle qui a été l’objet de la risée mondiale, celle à qui on a rajouté des roulettes sur les caricatures, n’est plus. Longue vie à la nouvelle classe A.

Mercedes est bon joueur et a mis le temps pour ressortir un modèle de voiture qui ne puisse plus être objet de moqueries. La classe a 2012 est le fruit de la réflexion et de la sagesse.

Mercedes reconnait qu’ils ne savent pas produire des véhicules “hauts sur roues”. La nouvelle classe A est au ras du sol, elle regagne énormément en sportivité.

Le nom reste comme un pied de nez aux moqueurs et une affirmation de soi : “nous reconnaissons nos erreurs et assumons nos enfants” pourrait s’exprimer la direction.

Même plateforme que la classe B, petit gabarit parmi les véhicules de la marque, équipements hauts de gamme pour concurrencer les BMW Serie1 et Audi A3.

Elle est proposée en traction ou propulsion (essence ou diesel) et se décline en 3, 5, 4 portes ou 4 portes coupé et SUV. Bien sûr, la bonne idée, c’est de la proposer en hybride mais en restant tout de même entre 292 et 350 chevaux.

Genève 2012 est a priori la place toute désignée pour présenter le bébé à la grande famille automobile. Chapeau bas a Mercedes pour ce retour sur la scène. On leur souhaite de bons essais.

(Source : blogautomobile.fr)