Dacia Duster à Pikes Peak

Pikes Peak, c’est La Mecque américaine de la poussière. Ou tout du moins c’était. C’est une course contre la montre qui met à rude épreuve les véhicules en les mettant face à un ratio dénivelé/vitesse très élevé.

Le tout se basait à l’époque sur une piste, une vraie, qui sentait le charriot pionnier et l’indien. Aujourd’hui la poussière laisse la place au goudron mais sans les plumes.

Le Dacia Duster qui porte son nom dans cette bourgade reculée du Colorado a fini 3ème sur 5 dans la catégorie “unlimited”.

Jean-Philippe Dayraut aux commande du bolide de 850 chevaux (rien à voir avec la version de série) est fier d’arboré une troisième place. 10 minutes et 17 secondes, seulement 26 secondes derrière le vainqueur Nobuhiro Tajima en Suzuki SX4 est un beau temps malgré un moteur qui s’est vite essoufflé, surtout à l’arrivée qui se situe à 4300 mètres d’altitude.

Aussi fou que la voiture, le tracé est lui aussi exceptionnel. Utilisé au quotidien, ce trajet le long de la montagne de Pikes Peak de 20 kilomètres est de moins en moins recouvert de terre, depuis les aménagements routiers de ces dernières années. Il offre des lacets dignes de rallyes, des possibilités de vitesse impressionnantes et un panorama unique sur la région du Colorado.

En 2012, Pikes Peak deviendra une “piste” totalement goudronnée ! Sacrilège ? Evolution ? La vérité est encore plus à l’ouest.

Source : www.tf1.fr/auto-moto/actualite/video-le-dacia-duster-a-pikes-peak-2011-6568584.html

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>