La vente des informations personnelles de votre carte grise peut être empêchée

Si vous ne faites pas attention, les informations personnelles de votre carte grise peuvent être vendues à des tiers.

Lors du vote de la malheureusement pas assez connue loi Loppsi 2, un amendement supplémentaire concernant la possibilité pour l’État de céder à des tiers les informations présentes sur les cartes grises est passé.

La CNIL en 2006 avait déjà notifié que les détenteurs de cartes grises n’étaient pas informées sur leur droit d’opposition à cette revente.

Grâce aux notifications de la CNIL, le formulaire de demande de certificat d’immatriculation dispose dorénavant d’une case à cocher. Cette case, si elle est cochée, empêche la réutilisation des données à des fins de prospection commerciale.

Problème : on ne demande pas de certificat d’immatriculation tous les 4 matins, et la plupart du temps, cette démarche est effectuée par le vendeur professionnel ou particulier. Dès lors, on ne peut pas forcément être certain que notre volonté sera respectée.

Cette possibilité pour des tiers d’acquérir des données relatives aux automobilistes existe depuis un arrêté de 1983. En revanche, au moment du vote de la loi Loppsi 2, deux sénateurs UMP, Gérard Longuet et Gérard Cornu ont remis le sujet sur le pupitre en argumentant que les statistiques seraient meilleures et que les rappels de certains modèles pour cause de faille sécuritaire seraient beaucoup plus facilement menés.

Raison somme toute noble mais qui laisse imaginer une volonté de masquer l’intérêt économique probablement provenant de certains lobbies.

Source : blog.auto-selection.com/carte-grise-vente-donnees-personnelles/

Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Du kannst folgende HTML-Tags benutzen: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>